Vidéo immersive

Vidéo mp4 d'une camera Samsung Gear 360 (2017) :
Samsung Gear 360
Cette caméra à 2 objectifs produit des vidéos "side by side", des vues "fisheye" produites par chaque objectif couvrant ensemble 4 pi stéradians, soit la totalité de l'espace visuel entourant la caméra.

Vidéo immersive
        d'une Samsung Gear 360

Le logiciel Gear 360 ActionDirector proposé par Samsung permet de convertir les vidéos brutes de la caméra en vidéos 360 VR :

Gear 360 Action Director

Vidéo 360 VR

Les vidéos 360 VR peuvent être converties en vidéos immersives adaptées à VLC avec le logiciel Movavi 360 Editor :
Conversion en vidéo immersive
        adaptée à VLC

Image immersive extraite de la vidéo
        3600_002 par le logiciel Gear 360 ActionDirector

Cette caméra, comme d'autres caméras 360 permet de diffuser des vidéos 360 directement sur les réseaux sociaux comme Facebook, Youtube ...
C'est aussi un outil intéressant pour établir rapidement des états des lieux.
La présente vidéo immersive témoigne d'un environnement actuel (2019) d'observation et d'exploration des usages numériques  : plusieurs écrans (TV, PC, mobile, tablette), des objets connectés (routeurs, caméras, montre, lampes, détecteurs, actuateurs ...).
La finalité première de cette page était de savoir comment réaliser ses propres vidéos immersives exploitables avec le logiciel libre VLC (https://www.videolan.org/vlc/index.fr.html).

Pour conclure, on voit bien qu'un drone équipé de caméra 360 est potentiellement un outil extraordinaire d'état des lieux.

On peut noter enfin que les navigateurs bien interfacés à vlc permettent de visualiser directement les vidéos immersives, pour les images immersives il faut actuellement  les poster sur des réseaux sociaux comme Facebook ou mieux pour les randonnées sur des portails comme https://www.opentrailview.org/ .
L'imagerie immersive autonome semble encore peu développée (cf. https://veer.tv/blog/top-13-panorama360-degree-photo-viewers/ ) ; une très belle présentation au FOSDEM 2019 (cf. https://archive.fosdem.org/2019/schedule/event/geo_streetview/ ) explique les motivations et verrous technologiques  ; on peut donc actuellement librement installer ses propres environnements autonomes d'imagerie immersive (e.g. https://photo-sphere-viewer.js.org/ , https://gitlab.com/nickw1/opentrailview/ ...) à condition de maîtriser un peu les environnements de développement ...



Contact : aime.vareille@wanadoo.fr